FR  |  EN

Notre Histoire

Histoire de marque

Armagnac Goudoulin est fondé en 1935 par Madame Jeanne Ménal Goudoulin née en 1887 à Mouchan dans le Gers. Jeanne Goudoulin devient par mariage propriétaire du Domaine de Bigor à Courrensan en 1908, et suite au décès de son époux Joseph Goudoulin en 1925, des suites de blessures de guerre de 14/18, elle exploite seule sa propriété du Domaine de Bigor située à Courrensan en Bas Armagnac.

Dans les années 30-40, elle vend ses armagnacs sur les marchés et notamment sur la région Bearnaise

Elle possède un stock important d'Armagnac, accumulé par elle-même et les générations précédentes et décide donc de le commercialiser directement en 1935.

En 1964, son petit-fils Christian Faure vient lui prêter main forte. En 1967, il reprend le domaine après plusieurs années passées auprès de sa grand-mère qui lui transmettra tout son savoir et tout son art sur le métier. 


En 2009, après avoir développé l’activité et la notoriété de la marque, Christian Faure prend sa retraite. Michel Miclo, propriétaire de la Distillerie familiale G. Miclo en Alsace fait l’acquisition des Armagnacs Veuve Goudoulin et met en place une équipe qui a pour mission de développer un nouveau rayonnement de la marque tout en préservant l’authenticité et la qualité reconnue des armagnacs.


Grâce à ses stocks personnels importants, Armagnac Veuve Goudoulin présente de très vieux millésimes, d'une qualité remarquable, qui vous donneront satisfaction tant par leur finesse que par leur arôme et bouquet, tous en provenance des meilleurs terroirs.


Depuis 2009, Goudoulin a retrouvé son positionnement premium faisant une des maisons de grande renommée dans le monde de l’armagnac.